L'Inde au Féminin avec Jenny Diab

Avec Jenny Diab

Nouveauté

11 nuits

Inde

Trek

5 places disponibles

À partir de 2090 €

sam.
02 nov.
11 nuits
mer.
13 nov.

Plus que 5 places restantes !

Acompte de 30% à verser à la réservation

Frais de dossier de 20 € inclus

100% remboursé si le voyage n'est pas confirmé

Vous avez une question ?

Contactez-nous

Pensez également à consulter notre FAQ ou
appelez nous au 04 66 04 70 08

Salut ! Je suis Jenny, voyageuse solo à travers le monde et guide accompagnateur outdoor. J'ai créé ce voyage en Inde afin de vous emmener découvrir ce magnifique pays, entre femmes. Un itinéraire conçu pour découvrir les trésors que l'Inde renferme depuis des millénaires, entre tradition et modernité. Rejoignez-moi pour vivre cette aventure haute en couleur au pays des Maharajas. Jenny

Activités prévues

Promenade en rickshaw dans les bazars de Jaipur et Delhi

Promenade en Tuk-Tuk a Kuchaman

Promenade en bateau sur le lac Pichola à Udaipur

Montée et descente du fort d'Amber en jeep

Un guide francophone accompagnateur tout au long du séjour

Votre Ambassadrice

Jenny voyage seule depuis plus de 15 ans à travers le monde. Également guide / accompagnatrice en Laponie et Maroc depuis des années...

Itinéraire détaillé

Jour 1 - Arrivée à Delhi


Accueil traditionnel à l'aéroport par notre chauffeur/représentant, transfert à votre hôtel. Nuitée à l'hôtel.


Repas inclus :


Jour 2 - Delhi - Udaipur


Petit-déjeuner à l'hôtel. Départ pour la visite de la ville. Delhi est une capitale cosmopolite, un héritage des huit villes qui se sont succédées au cours des derniers millénaires. À Old Delhi, l'ancienne capitale moghole, vous découvrirez le Fort Rouge (à l'extérieur) puis vous flânerez dans le marché de Chandni Chowk en cyclopousse (les magasins sont fermés le dimanche) et visiterez la maison de Gandhi (fermée le lundi), aujourd'hui musée dédié à sa mémoire. Contournement de l'India Gate, jusqu'au Rashtrapati Bhawan (Maison du Président) et visite du temple Sikh et de New Delhi. Déjeuner. Dans la soirée, transfert à la gare de Delhi pour prendre le train de nuit à destination d'Udaipur. Diner (dîner emballé) et nuit en train couchette climatisé de 2ème classe. UDAIPUR - Udaipur, la vile des lacs. Une oasis au milieu des terres arides du Rajasthan, un doux rêve, un conte des mille et une nuits aux majestueux palais semblant flotter sur les eaux. Oui, Udaipur est bien la ville la plus romantique d’Inde !


Repas inclus : Pension complète


Jour 3 - Udaipur


Accueil traditionnel à la gare par notre chauffeur / représentant et transfert à votre hôtel (les chambres seront disponibles à partir de 14 heures). Découverte de la ville d'Udaipur, la ville blanche. Dans la matinée, visite de la ville : le palais surplombant le lac, le palais de la ville, long de 500 mètres, est un immense dédale de pièces, de sales, de cours, de jardins et de terrasses. Il a été construit sous le règne d'Udai Singh au XVIe siècle. Depuis le palais, vous avez une vue splendide sur le lac Pichola et ses deux îles, dont celle sur laquelle est construit le célèbre Lake Palace. Promenade en bateau sur le lac Pichola, un lac artificiel d'eau douce, créé en 1362, qui doit son nom au village voisin de Picholi. C'est l'un des nombreux lacs contigus qui se sont développés au cours des derniers siècles dans et autour de la célèbre ville d'Udaipur. Déjeuner puis vous visiterez le Saheliyon ki Bari, signifiant "Jardin des demoiselles d'honneur", a été construit par Maharana Sangram Singh au 18e siècle pour les femmes royales. Cet après-midi (si le temps le permet), vous visiterez une maison de peinture en miniature : L'art de la peinture en miniature est une technique ancienne qui a vu le jour en Inde du Nord. Art des rois, les souverains de l'époque l'utilisaient pour consigner leurs exploits. Le centre le plus prolifique de ces peintures se trouve à Udaipur, dans l'État du Rajasthan.


Repas inclus : Pension complète


Détails du prix

Le prix comprend

L'hébergement en chambre double/twin dans les hôtels mentionnés ou similaire

La pension complète du jour 2 petit-déjeuner au Jour 13 petit-déjeuner

Guide francophone accompagnateur tout au long de séjour

Tous les déplacements en véhicule climatisé

Les excursions et visites mentionnées au programme

Une promenade en rickshaw dans les bazars de Jaipur et Delhi

Promenade en Tuk-Tuk à Kuchaman

Promenade en bateau sur le lac Pichola à Udaipur

Montée et descente du fort d'Amber en jeep

Trajet en train : New Delhi – Udaipur en classe climatise

Les taxes gouvernementales et le service

L'assistance 24 x 7 de notre correspondant francophone sur place

L'accompagnement de Jenny, voyageuse solo aguerrie

Un groupe de discussion entre voyageuse pour apprendre à vous connaitre avant le départ (et rester en contact après !)

L'assistance de notre agence avant, pendant et après votre voyage

Le prix ne comprend pas

Les vols internationaux à destination

Les assurances (nous contacter)

Les taxes internationales

Les dépenses personnelles

Les pourboires usuels (à titre indicatif) : guide accompagnateur : 5 €/jour // chauffeur : 2 €/jour // aide chauffeur : 1 €/jour // autres services (bagagistes, restaurants, rickshaw, garde de chaussures dans les temples, spectacles… = env. 20-25 €/pers. pour le circuit

Les boissons et repas non mentionnés au programme

Toute augmentation du prix du carburant et de la GST (taxe du gouvernement Indien)

Les droits d'entrée relatifs aux appareils photo, caméra, vidéo, etc. exigés sur certains sites (Sauf certains endroits qui ne sont pas autorisés)

Tout ce qui n'est pas mentionné sous "le prix comprend"

Infos pratiques

Comment s'y rendre ?

Le voyage début le 2 novembre au matin. Pour une proposition de vol, contactez nous à charly@goamigo.fr ou emilie@goamigo.fr

Informations générales

OSER : VOYAGER EN SOLO AU FÉMININ Depuis 10 ans, j’ai eu l’occasion d’aller en Australie, de voyager seule au Maroc pendant 1 mois, de voyager seule à New York et d’aller aux États-Unis à de nombreuses reprises, de voyager un peu partout en Europe seule et faire le chemin de Compostelle seule. Je sais que c’est assez difficile de se lancer la première fois de partir en solo. C'est pour cela que je vous propose cette année de partir avec moi, et entre femmes, pour découvrir l'une des merveille du monde le Taj Mahal ! Pendant ces 13 jours, nous allons parcourir une partie de l'Inde de villes en villes, de temples en temples... Je vous apporterai mon expertise et ma vision du voyage solo. Un voyage inédit sous le signe de la bienveillance et de la découverte.

Santé

Un séjour à l’étranger implique de prendre certaines précautions en matière de santé. Frais d’hospitalisation et dépenses de santé Afin de faire face aux frais d’hospitalisation et aux dépenses de santé, parfois très élevés à l’étranger, il est impératif de disposer d’un contrat d’assistance ou d’une assurance permettant de couvrir tous les frais médicaux (notamment chirurgie et hospitalisation). Notre assurance vous couvre en cas de besoin. Pour plus d'info, nous contacter à charly@goamigo.fr ou emilie@goamigo.fr Recommandations pour sa santé Consulter si besoin son médecin traitant ou un centre de vaccinations internationales pour faire une évaluation de son état de santé et bénéficier de recommandations sanitaires, notamment sur les vaccinations. Consulter éventuellement son dentiste avant le départ. Constituer sa pharmacie personnelle en conséquence et n’emporter que les médicaments nécessaires ; ne jamais consommer des médicaments achetés dans la rue (risque de contrefaçons). Vaccinations Il est recommandé d’être à jour de la vaccination diphtérie-tétanos-poliomyélite (DTP). Elle reste cependant obligatoire par un vaccin oral (VPO) pour les résidents venant de pays d’endémie ou d’épidémie de poliomyélite. La vaccination doit avoir été réalisée au moins 4 semaines avant l’arrivée. Il est recommandé d’être à jour de la vaccination rougeole-oreillons-rubéole (ROR). La vaccination antituberculeuse est souhaitable. En fonction des conditions locales de voyages, les vaccinations contre la fièvre typhoïde et les hépatites virales A et B peuvent être recommandées. Les voyageurs en provenance d’Afrique, d’Amérique latine et de Papouasie-Nouvelle-Guinée doivent présenter un certificat de vaccination contre la fièvre jaune. Il peut être recommandé d’être vacciné contre la méningite bactérienne, en fonction des conditions locales de voyage. Les piscines publiques sont à éviter. La vaccination contre la rage peut également être proposée dans certains cas, en fonction des conditions et lieux de séjour. Demander conseil à votre médecin ou à un centre de vaccinations internationales. Pour des séjours en zone rurale, une vaccination contre l’encéphalite japonaise peut être nécessaire. Cette maladie virale étant transmise par les piqûres de moustiques, il est nécessaire, en plus de la vaccination, de recourir à des mesures de protection contre les moustiques. isques sanitaires Etat des services sanitaires dans les zones très fréquentées par les touristes français Les grandes villes du pays disposent d’hôpitaux et de cliniques privés de bonne, voire très bonne qualité. En revanche, de nombreuses zones touristiques ne proposent pas d’infrastructure en mesure d’assurer une prise en charge médicale au-delà des soins de première urgence. Il en est ainsi, dans le nord du pays, des régions et villes de Agra, Allahabad, Bharatpur, Bikaner, Bundi, Chittorgarh, Jaisalmer, Jhansi, la région du Shekhawati (Mandawa, Nawalgarh, Fatehpur etc.), la vallée de Kullu-Manali, Nainital, Ranthambhore, Uttarkashi et Varanasi (Bénarès). Maladies transmises par les moustiques En raison de la pandémie de covid-19, les campagnes d’éradication des moustiques ont souffert d’importants retards ou annulations, augmentant le risque de contamination sur l’ensemble du territoire. Chikungunya L’OMS a confirmé la présence du chikungunya dans plusieurs régions de l’Inde (Delhi, Kerala, Goa, Andhra Pradesh, Gujarat, Karnataka, Maharashtra, Odisha, Pondichéry). Cette maladie virale, qui sévit épisodiquement en Inde, se transmet par les piqûres de moustiques et impose le recours à des mesures de protection individuelles (cf. ci-dessous). Paludisme Le paludisme (ou malaria) est une maladie parasitaire (potentiellement grave) transmise par les piqûres de moustiques. Le risque est en baisse régulière dans les grandes villes sauf Delhi. Il ne peut jamais être considéré comme nul, surtout durant les périodes de mousson (juin à septembre), propices à la recrudescence des moustiques. Il existe deux formes de prévention complémentaires du paludisme : la protection contre les moustiques et le traitement médicamenteux. Les mesures classiques de protection contre les moustiques durant la soirée et la nuit sont fortement recommandées (cf. ci-après). S’agissant du traitement médicamenteux, il convient de s’adresser avant le départ à son médecin traitant ou à un centre hospitalier spécialisé dans la médecine des voyages. Le traitement devra être poursuivi après le retour en France, durant une durée variable selon le produit utilisé. En cas de fièvre durant le séjour et pendant les deux mois qui suivent le retour, un avis médical doit être pris rapidement pour mettre en œuvre dès que possible un éventuel traitement antipaludique. Dengue La transmission de la dengue s’effectue par l’intermédiaire de moustiques infectés. Les symptômes de la maladie s’apparentent à ceux de la grippe (forte fièvre, douleurs articulaires, maux de tête). Il n’existe actuellement pas de traitement préventif contre l’infection de la dengue, mais un vaccin est en cours de développement. Dans de rares cas, elle peut se compliquer d’une forme hémorragique. En cas de fièvre, un avis médical doit être pris rapidement. La prise en charge est donc avant tout symptomatique : prise d’antalgiques à base de paracétamol et repos. Impérativement éviter la prise d’aspirine et d’anti-inflammatoire. La prévention individuelle repose donc essentiellement sur les moyens de protection contre les piqûres de moustiques (cf. ci-après). Encéphalite japonaise Cette maladie se transmet par des moustiques, en zone rurale. Elle peut être mortelle ou engendrer des séquelles neurologiques graves. Il n’existe pas de traitement curatif spécifique, la prise en charge médicale est alors symptomatique. Il existe un vaccin préventif contre l’encéphalite japonaise. Dans le cadre d’un voyage touristique, la vaccination contre l’encéphalite japonaise n’est pas recommandée systématiquement pour tous les voyageurs qui se rendent en Asie ou en Océanie. Il semble que les mesures physiques contre les moustiques (vêtements longs, répulsifs, moustiquaires, etc.) soient une arme efficace. Zika Il s’agit d’une maladie virale transmise par les piqûres de moustiques de type Aedes. Des cas de transmission du virus par voie sexuelle ont également été rapportés. Les symptômes de la maladie sont généralement modérés (fièvre, maux de tête, douleurs articulaires, éruptions cutanées). Toutefois, la survenue de complications graves telles que des cas de microcéphalies chez des nouveau-nés de femmes enceintes infectées par le virus et des complications neurologiques tels que des syndromes de Guillain Barré est attestée. Il est conseillé aux femmes enceintes ou ayant un projet de grossesse de consulter au préalable un médecin avant tout déplacement. En cas en voyage, il est recommandé de respecter les mesures de prévention contre les piqûres de moustique et d’appliquer les mesures adaptées contre la transmission sexuelle au Zika. Mesures générales de prévention pour se protéger des moustiques Porter des vêtements couvrants, amples, légers, de couleur claire ; Utiliser des produits répulsifs cutanés : voir à ce sujet les recommandations du ministère des Solidarités et de la Santé ; Protéger son logement (moustiquaires, diffuseurs électriques, serpentins, climatisation, etc.) ; Détruire les sites potentiels de reproduction des moustiques (récipients d’eau stagnante comme les soucoupes sous les pots de fleurs, les gouttières, les pneus, etc.). Autres maladies Rage La rage est très présente en Inde. Selon l’OMS, plus d’un tiers des cas de rage dans le monde chaque année est comptabilisé en Inde. La rage est une maladie virale transmissible accidentellement à l’humain par la salive ou par morsure, par un animal atteint du virus (chien, renard, chauve-souris, etc). Le virus pénètre alors dans le corps et progresse vers le cerveau. Les symptômes associent généralement des fourmillements, des paralysies nerveuses, puis un état d’agitation avec fièvre parfois. La mortalité est très élevée en l’absence de prise en charge rapide. Il n’existe aucun traitement curatif de la rage déclarée. Après un contact avec un animal potentiellement enragé, la morsure doit être lavée abondamment à l’eau savonneuse et une consultation médicale urgente doit apprécier le risque de contamination afin de déterminer l’administration urgente d’un sérum et/ou d’une vaccination contre la rage. Il est donc recommandé de ne pas caresser les animaux, voire de ne pas s’en approcher. La vaccination préventive avant un séjour en zone exposée peut être recommandée et nécessite une consultation et une évaluation médicales préalables. Tuberculose De nombreux cas de tuberculose, parfois multi-résistante ou TDR-TB (totally drug-resistant), sont signalés à Bombay et dans sa région. Il est vivement recommandé à toutes les personnes effectuant un séjour en Inde (notamment dans le secteur de Pune et Bombay) de s’assurer que leur vaccination antituberculeuse est à jour. Dans tous les cas, les précautions élémentaires d’hygiène sont vivement recommandées : ne pas toucher ses yeux, son nez ou sa bouche après avoir éternué ou toussé ; se couvrir la bouche et le nez en éternuant et en toussant ; se laver les mains fréquemment au savon et à l’eau, ou avec un gel désinfectant. Maladie du virus Nipah Plusieurs épisodes d’épidémies de virus Nipah ont été déclarés en Inde depuis 2001. La maladie du virus Nipah est une maladie animale, transmise à l’humain par les animaux. Les chauves-souris frugivores sont les hôtes naturels du virus Nipah, mais d’autres animaux peuvent aussi représenter des vecteurs (animaux domestiques) après avoir consommé des fruits souillés par la salive ou l’urine de chauve-souris. La transmission à l’homme peut se faire par contact direct avec des chauve-souris ou d’autres animaux contaminés, par consommation de fruits infectés, ou aussi par l’intermédiaire d’une personne malade. Chez l’humain, l’infection est souvent mortelle et peut avoir une présentation variable allant de l’absence de symptômes à l’infection respiratoire et l’encéphalite. Les symptômes courants sont la fièvre, les maux de tête et les courbatures, les vomissements et le vertige. Il n’existe ni traitement, ni vaccin, que ce soit pour l’homme ou l’animal. La prise en charge de la maladie repose essentiellement sur un traitement symptomatique. Il est donc conseillé d’éviter toute exposition aux chauves-souris et aux animaux concernés, et d’éviter de consommer des fruits ou leurs produits dérivés (par exemple, le jus brut de palmier-dattier) contaminés par de l’urine ou de la salive de chauves-souris infectées. Le risque d’infection par les fruits peut être évité en les lavant soigneusement et en les épluchant avant de les consommer. Leptospirose La leptospirose est une maladie bactérienne transmise à l’humain par contact avec des milieux souillés par les urines d’animaux infectés tels que les rats. L’eau douce, même limpide, peut être contaminée. La maladie peut être mortelle. Les symptômes sont variés et apparaissent 1 à 2 semaines après la contamination (syndromes grippaux tels que fièvre, douleurs musculaires, articulaires, abdominales et forts maux de tête). En cas de doute, il convient de consulter un médecin sans délai. La prévention repose sur les mesures d’hygiène générales (lavage des mains à l’eau potable et au savon, désinfection des plaies et utilisation de pansements imperméables), sur la vigilance en cas de baignade en eau douce et sur la vaccination des personnes particulièrement exposées. Pollution atmosphérique en agglomérations Les grandes villes de l’Inde (New Delhi, Bombay, Calcutta, Bangalore, Gwalior, Patna, Raipur etc.) présentent des taux de pollution atmosphérique parmi les plus élevés au monde. Elles connaissent régulièrement des pics de pollution atmosphérique de forte à très forte intensité, en particulier pendant la période hivernale (notamment durant les célébrations de Diwali, vers la fin octobre/début novembre). New Delhi est l’une des villes les plus polluées du monde, notamment en ce qui concerne les particules fines PM 2.5. Les particules et les polluants présents dans l’air peuvent être la cause d’inflammations des voies respiratoires, de diminution des capacités respiratoires entraînant des irritations, des difficultés, voire des douleurs respiratoires. L’air pollué peut également entraîner des irritations des yeux et interagir avec le système immunitaire. Certaines catégories de personnes sont particulièrement sensibles à la pollution de l’air : personnes âgées, enfants, femmes enceintes, ainsi que de toute personne souffrant de maladies chroniques telles que l’asthme, la bronchite chronique, l’emphysème ou l’insuffisance cardiaque. Le seul moyen de résoudre l’exposition à ces risques de santé est de minimiser l’exposition à la pollution, notamment pour les catégories à risque. Randonnées en haute montagne Il est recommandé aux personnes se rendant dans les zones montagneuses du nord de l’Inde de faire preuve d’une grande prudence en cas d’apparition de troubles respiratoires. Une préparation physique préalable et adaptée est conseillée aux personnes souhaitant entreprendre une randonnée en altitude. En cas de trouble respiratoire, il convient de redescendre dans les zones de plus faible altitude et dans tous les cas de ne pas poursuivre l’ascension. Fièvre typhoïde La fièvre typhoïde est une maladie bactérienne liée aux salmonelles. Les symptômes associent notamment une forte fièvre et des troubles digestifs et imposent une consultation médicale urgente, des complications graves étant possibles. Les précautions d’usage sont recommandées (cf. « Quelques règles simples »). Infection par le virus VIH – IST Il est recommandé de prendre toutes les précautions d’usage en la matière et d’éviter les comportements à risque. Se préserver des contaminations digestives ou de contact Se laver fréquemment les mains, au minimum avant chaque repas (il existe en pharmacie des solutions antimicrobiennes à utiliser sans rinçage, utiles en cas d’excursions) ; Ne pas consommer l’eau du robinet, qui n’est pas potable. Ne boire que de l’eau en bouteille capsulée ou, en cas d’impossibilité, de l’eau bouillie 30 minutes puis filtrée ; Éviter la consommation de boissons naturelles type jus de fruits pressés. Ne pas consommer de nourriture achetée dans la rue ; Viandes et poissons/crustacés doivent être bien cuits avant consommation (poissons et crustacés à proscrire dans la région de Delhi entre fin mars et début octobre à cause de la forte chaleur et des risques de rupture de la chaîne du froid).

Formalités d'entrée/sortie

Visas Les Français sont soumis à visa pour séjourner en Inde. Les personnes arrivant sans visa en cours de validité sont refoulées par les autorités indiennes. Les visas touristiques (e-visa ou vignette) délivrés pour une durée de 5 ans avant mars 2020 sont à nouveau valides. Veillez à bien être muni de l’impression papier du visa. La délivrance des visas touristiques valables 5 ans (pour une durée de séjour inférieure à 180 jours par an) a repris. Les étrangers doivent remplir les conditions pour lesquelles un type de visa leur a été attribué. Tout étranger arrivant sous couvert d’un visa valable pour une période de six mois maximum est dispensé de s’enregistrer auprès des services de l’immigration. Aucun visa « touriste » ne peut être prorogé. Un visa est accordé pour le seul objet au titre duquel il a été requis. Les procédures de modification de type de visa, lorsqu’elles existent, sont complexes et nécessitent la plupart du temps un retour dans le pays de résidence habituelle. Pour obtenir un visa, la date d’expiration du passeport doit être postérieure d’au moins 6 mois à la date de fin de validité du visa et le passeport doit comporter au moins deux pages vierges. Depuis 2015, les autorités indiennes ont mis en place un dispositif de délivrance de visa à l’arrivée, appelé « e-visa ». Ce « e-visa » doit être sollicité en ligne après un enregistrement de la demande sur le site https://indianvisaonline.gov.in/ et le paiement des frais de dossier. Plus d'informations : https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/conseils-par-pays-destination/inde/#entree

Réserve ton voyage

Parcours nos prochains départs en choisissant l’ambassadeur de ta passion.

Valide tes vols

Une fois ton voyage confirmé, nous pouvons nous occuper de réserver ton transport jusqu'à destination !

Profite de ton aventure

Rencontre ton ambassadeur, ton groupe et partagez votre voyage en toute sécurité

Paiement sécurisé

CB, Visa, Mastercard, paiement en 3 fois

Agence certifiée

Immatriculé au registre des opérateurs de voyages

Équipe dévouée

A votre écoute au 04 66 04 70 08 ou par email contact@goamigo.fr